…alors que « la place de la femme est compliquée dans notre société », selon un député LREM

Patrick Vignal, le 6 septembre 2013. (PASCAL GUYOT / AFP)

Ainsi, à 18 ans, le jeune majeur pourrait décider de conserver les deux noms ou en garder un seul, propose Patrick Vignal, député LREM de l’Hérault.

Article à retrouver sur France Info