… la tour Skyline, « symbole de l’horreur du 4 août »


LUCIEN LUNG RIVA PRESS POUR M LE MAGAZINE DU MONDE

Le gratte-ciel de luxe incarnait depuis 2013 un Liban tourné vers la prospérité. Détruit par l’explosion du 4 août 2020, il est toujours, six mois après, une carcasse inhabitable. Victimes de la paralysie du pays, ses résidents désespèrent d’y retourner un jour.

Article à retrouver sur Le Monde.