…pour l’élection présidentielle ?

Le chef de l’armée libanaise, le général Joseph Aoun, lors d’un discours devant des officiers à Beyrouth, le 8 mars 2021. PHOTO / Lebanese Army Press Office/Hando / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Lundi 8 mars, le commandant en chef de l’armée libanaise, le général Joseph Aoun, a fustigé les responsables politiques incapables d’enrayer la crise. Pour la presse libanaise, il pose les jalons de sa candidature à l’élection présidentielle, qui doit avoir lieu dans un an.

Article à retrouver en intégralité sur Courrier International.