face aux ambitions de l’Accord de Paris

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, à l’occasion de la présentation du projet de loi « Climat et résilience », le 11 février 2021, à Lyon (Rhône).  (MARINE GONARD / HANS LUCAS / AFP)

Dans un nouvel avis publié mardi, l’instance indépendante chargée d’éclairer les politiques de lutte contre le réchauffement climatique estime notamment que le calendrier de la loi ne permet pas de répondre dans les temps impartis aux ambitions établies par l’accord mondial adopté fin 2015. 

Article à retrouver en intégralité sur FranceInfo.