…après un nouveau féminicide

La famille et les amis d’Úrsula Bahillo se sont réunis aux obsèques de la jeune femme, le 10 février 2021. Elle a été poignardée à mort deux jours plus tôt. Son ex-compagnon, un officier de police, a été arrêté.  AP – Natacha Pisarenko

En Argentine, l’indignation est forte après la mort d’Úrsula Bahillo, 18 ans, poignardée par son ex-compagnon, un policier de la province de Buenos Aires. Elle avait porté plainte contre lui une dizaine de fois et avait prévenu ses amies : « Si on me tue, vous savez qui est le coupable. » Dans la ville d’origine d’Úrsula, comme à travers tout le pays, la colère monte contre l’inaction des autorités.

Article à retrouver en intégralité sur RFI.