…dans une école catholique de Wallonie

La semaine dernière, à la veille de la journée internationale du droit des femmes, la direction l’Institut Saint-Anne de Gosselies, a annoncé vouloir faire la chasse à certaines tenues féminines. Prétexte avancé : ces habits « attirent le regard des jeunes élèves masculins en plein maelstrom hormonal »

Article à retrouver en intégralité sur Marianne.