…pour calmer la contestation

Le président contesté Loukachenko lors d’un rassemblement de ses supporters en août 2020 © Getty / Valery Sharifulin

En Biélorussie, où sa réélection est toujours contestée, Alexandre Loukatchenko réunit pendant deux jours l’Assemblée du peuple pour discuter de la réforme constitutionnelle promise. Un simple effet d’affichage, estime Anna Colin-Lebedev, spécialiste des sociétés post-soviétiques, dans un pays tenu en coupe réglée.

Article à retrouver en intégralité sur France Inter.