…nomme son quatrième ministre de la santé

Des soignants administrent le vaccin Sinovac contre le Covid-19 dans une zone rurale proche de Cavalcante, dans l’Etat du Goias, au Brésil, le 15 mars. ERALDO PERES / AP

« Nous passons à une phase plus agressive dans la lutte contre le virus », a argumenté le président brésilien, qui souhaite accélérer une campagne de vaccination au ralenti.

Article à retrouver en intégralité sur Le Monde.