…descendent dans les rues après la quasi-interdiction de l’avortement en Pologne

Une manifestante avec une pancarte « Avortement sur demande », le 27 janvier à Varsovie. WOJTEK RADWANSKI / AFP

En octobre, le Tribunal constitutionnel avait proscrit l’IVG en cas de malformation grave du fœtus, rendant illégal tout avortement sauf en cas de viol, d’inceste ou lorsque la vie de la mère est en danger.

Article à retrouver en intégralité sur Le Monde.