Svetlana Tikhanovskaya, leader de l’opposition biélorusse, participe à une manifestation des partisans du mouvement, appelant à la fin du régime autoritaire du président, à la porte de Brandebourg à Berlin, le 5 octobre 2020.  © ODD ANDERSEN/AFP

En Biélorussie, sept mois après son élection frauduleuse du 9 août 2020, élection que l’Union européenne n’a pas reconnue, Alexandre Loukachenko a réussi à se maintenir au pouvoir, au prix d’une répression féroce, de milliers d’arrestations et du soutien de Vladimir Poutine. 

Article à retrouver en intégralité sur RFI.