Le concert, qui s’est déroulé le 24 février dans le parc HaYarkon à Tel Aviv, était le premier en Israël depuis le début de la pandémie. (JACK GUEZ/AFP)

Avec 50 % de la population ayant reçu au moins une dose du vaccin, nombre d’activités suspendues depuis un an ont repris. Un premier concert en plein air a été organisé la semaine dernière à Tel Aviv. Un certificat sanitaire par l’application officielle Ramzor est indispensable.

Article à retrouver sur Les Echos.