…perd sa licence au Royaume-Uni

Les locaux de la chaîne étatique chinoise CCTV et sa branche internationale, CGTN, à Pékin, en février 2021. Mark Schiefelbein / AP

Le droit d’émettre avait été accordé, par le régulateur britannique, à une société qui « n’exer[çait] pas de responsabilité éditoriale sur le contenu diffusé par CGTN ».

Article à retrouver en intégralité sur Le Monde.