…des « détentions arbitraires » lors d’une manifestation

Des CRS se tiennent à l’avant de la marche contre la loi de « sécurité globale », à Paris, le 12 décembre 2020. CHARLES PLATIAU / REUTERS

L’ONG relève que parmi les 142 personnes interpellées lors de la mobilisation parisienne du 12 décembre 2020, « près de 80 % n’ont finalement fait l’objet d’aucune poursuite ».

Article à retrouver en intégralité sur Le Monde.