…créent un cocktail suffocant à Pékin

Des usagers de la route dans la tempête de sable et la pollution à Pékin, le 15 mars 2021. (KOKI KATAOKA / YOMIURI / AFP)

Un ciel rouge digne de Mars. Pékin a essuyé, lundi 15 mars, sa plus grosse tempête de sable de la décennie, entraînant l’annulation de 350 vols au départ de la capitale chinoise et aggravant encore la pollution d’origine humaine. La combinaison des deux phénomènes a produit un cocktail dangereux pour la santé et réduit la visibilité à quelques centaines de mètres.

Article à retrouver sur France info