…à atterrir à Minsk

Un maître-chien contrôle les bagages du Boeing 737-8AS de Ryanair, à l’aéroport international de Minsk, en Biélorussie, le 23 mai 2021. ONLINER.BY / AFP

Les dirigeants de l’Union européenne ont fustigé une « action inacceptable » de la Biélorussie, tandis que l’OTAN a demandé l’ouverture d’une enquête internationale. Les Vingt-Sept, réunis en sommet lundi et mardi à Bruxelles, discuteront de « possibles sanctions ».

Article à retrouver sur Le Monde