…militer durant les JO de Tokyo.

Aux JO de 1968 à Mexico, les médaillés américains Tommie Smith (centre) et John Carlos (à droite) avaient levé un poing ganté lors de leur hymne en soutien au mouvement «Black Power». (Top Photo/Picture Alliance)

Conformément aux recommandations de la commission des athlètes, le CIO sanctionnera les athlètes qui effectueraient des gestes à caractère militant durant les JO de Tokyo et de Pékin 2022, malgré plusieurs appels de sportifs en ce sens.

Article à retrouver sur Libération.