… »Ça ne va pas du tout dans l’air du temps »

Un avion de la compagnie aérienne Finist’Air assurant la liaison entre Brest et Ouessant, le 5 février 2020. (LIONEL LE SAUX / MAXPPP)

La compagnie Finist’Air va assurer à partir de samedi deux vols par semaine pour relier l’île au continent. Une décision qui semble à vents contraires des préconisations écologiques pour lutter contre la crise climatique.

Article à retrouver sur France Info