…une infectiologue déplore une organisation « la veille pour le lendemain »

Le vaccinodrome de Nice, au Palais des expositions, le 17 avril 2021. (FRAN?OIS VIGNOLA / MAXPPP)

Véronique Mondain, cheffe du service d’infectiologie du CHU de Nice, réagit dimanche à la fermeture samedi du vaccinodrome réservé aux métiers prioritaires à Nice, faute de candidats suffisants.

Article à retrouver sur France Info