Si les Libanais ont aujourd’hui d’autres soucis que de refaire leur garde-robe, ceux qui le peuvent ont toutefois saisi l’opportunité d’investir dans la mode...